|
Twitter
|
Facebook
|
Google+
|
VKontakte
|
LinkedIn
|
 
 
International Journal of Innovation and Scientific Research
ISSN: 2351-8014
 
 
Tuesday 29 September 2020

About IJISR

News

Submission

Downloads

Archives

Custom Search

Contact

Connect with IJISR

   
 
 
 

In Press: Assessing of water quality of wells and river used by Gabonese people in Libreville’s town: Case of Nzeng-Ayong Dragages district


[ Évaluation de la qualité des eaux de puits et de rivière, utilisées par certaines populations de la ville de Libreville au Gabon: Cas du quartier Nzeng-Ayong Dragages ]


                 

Yvon-bert Pambou1, Alice Mikolo Ep. Banaka2, Emelie Arlette Apinda Legnouo3, Nadine Ngayila Ep. Goa4, Annie Marcelle Massolou5, and Alfred Ngomanda6

1 Institut de Recherche en Écologie Tropicale, Département des Écosystèmes Aquatiques, Unité de Recherche en Eau et Environnement, Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (IRET, CENAREST), BP 13345 Quartier Gros-bouquet, Libreville, Gabon
2 Institut de Recherche en Écologie Tropicale, Département des Écosystèmes Aquatiques, Unité de Recherche en Eau et Environnement, Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (IRET, CENAREST), BP 13345 Quartier Gros-bouquet, Libreville, Gabon
3 Institut de Recherche en Écologie Tropicale, Département des Écosystèmes Aquatiques, Unité de Recherche en Eau et Environnement, Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (IRET, CENAREST), BP 13345 Quartier Gros-bouquet, Libreville, Gabon
4 Institut de Recherche en Écologie Tropicale, Département des Écosystèmes Aquatiques, Unité de Recherche en Eau et Environnement, Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (IRET, CENAREST), BP 13345 Quartier Gros-bouquet, Libreville, Gabon
5 Institut de Recherche en Écologie Tropicale, Département des Écosystèmes Aquatiques, Unité de Recherche en Eau et Environnement, Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (IRET, CENAREST), BP 13345 Quartier Gros-bouquet, Libreville, Gabon
6 Institut de Recherche en Écologie Tropicale, Département de Biologie et Écologie Végétales, Unité de Recherche en Végétaux et Plantes ornementales, Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (IRET, CENAREST), BP 13345 Quartier Gros-bouquet, Libreville, Gabon

Original language: French

Received 4 July 2020

Copyright © 2020 ISSR Journals. This is an open access article distributed under the Creative Commons Attribution License, which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Abstract


Drinking water remains a scarce resource in many African countries. The quality of water comes from wells/river was studied through the global parameters (Temperature, T; Potential of hydrogen, pH; Electrical conductivity, EC; Dissolved oxygen, O2 diss; Total Suspended Solids, TSS; Salinity, NaCl; and ionic species, Xn). The samples were collected during wet season, in four wells and the river of Nzeng-Ayong Dragages district (Libreville, Gabon). Physical parameters (T, pH, EC and O2) were evaluated in situ, using a multi-parameter device (420-SET-G). TSS were determined after the dewatering step of the raw sample in a filtration cell equipped with a 0,45 µm filter membrane, and Salinity, estimated by colorimetric titration. Finally, mineral pollutants such as (Ba2+, Ca2+, Cl-, NO3-, PO43-, SO42-) and total iron (Fe2+, Fe3+) were evaluated by spectrophotometry, Hach DR 3900. Results show that, the average pH of wells’ water is close to 6.18±1.32 (acid water) while that pH of water from river is neutral (7.23±0.12). EC and dissolved O2 of wells are respectively 184.20±15.78 μS/cm and 8.93±0.97 mg O2/L whereas in the river the values are 37.98±0.85 μS/cm and 7.57±0.39 mg d’O2/L. The ion analysis shows that the two resources are almost not polluted by chemical species other than Ba2+ and PO43-. Pollution ranging between 4.75±1.71 and 4.33±1.15 mg/L of Ba2+, then between 1.31±1.13 and 2.77±2.07 mg/L of PO43- for wells and river, which the concentration is above of the maximum required (0.7 mg/L of Ba2+ and 2 mg/L of PO43-). The structure of soil and the anthropogenic releases could be explaining this alteration. Finally, household bleach treatment has a benefit effect on the reduction of the pollution, with the exception of TSS and Nitrates. This study will be extended to other sites and supplemented by microbiological tests, in order to map areas at risk.

Author Keywords: Water from wells, water from river, physico-chemical parameters, district of Nzeng-Ayong Dragages, Libreville Gabon.


Abstract: (french)


L’accès à l’eau potable demeure encore un luxe dans beaucoup de pays d’Afrique. La qualité des eaux de puits/rivière a été étudiée à travers les paramètres globaux (Température, T; Potentiel d’hydrogène, pH; Conductivité électrique, CE; Oxygène dissous, O2 diss; Matières en Suspension, MES; Salinité, NaCl; et Métaux, Xn). Les échantillons ont été collectés en saison de pluie, au niveau de quatre puits et du cours d’eau intra-muros au quartier Nzeng-Ayong Dragages (Libreville, Gabon). Les paramètres physiques (T, pH, CE et O2) sont évalués in situ, au moyen d’un multi-paramètre portable (420-SET-G). Les MES sont déterminées après déshydratation de l’échantillon brut dans une cellule de filtration équipée d’un filtre de porosité 0,45 µm, et la Salinité, estimée par dosage colorimétrique. Enfin, les polluants minéraux (Ba2+, Ca2+, Cl-, NO3-, PO43-, SO42-) et le fer total (Fe2+, Fe3+) sont évalués par spectrophotomètrie, Hach DR 3900. Les résultats montrent que le pH moyen de l’eau de puits est voisin de 6,18±1,32 (eau acide) tandis que celui de l’eau de rivière est neutre (7,23±0,12). La CE et l’O2 dissous de l’eau des puits sont respectivement de 184,20±15,78 μS/cm et 8,93±0,97 mg d’O2/L alors que dans le ruisseau on trouve 37,98±0,85 μS/cm et 7,57±0,39 mg d’O2/L. L’analyse des ions montre que les deux ressources ne sont presque pas polluées par les espèces chimiques autres que le Ba2+ et les PO43-. La toxicité liée à la pollution varie entre 4,75±1,71 et 4,33±1,15 mg/L en Ba2+, puis entre 1,31±1,13 et 2,77±2,07 mg/L en PO43- pour les puits et le ruisseau, dont la teneur est au-dessus des seuils requis (0,7 mg/L en Ba2+ et 2 mg/L en PO43-). La nature des sols, mais surtout les rejets anthropiques expliqueraient cette altération. Enfin, le traitement à l’eau de Javel a un effet bénéfique sur la réduction de la pollution, exception faite pour les MES et les Nitrates. Cette étude sera élargie à d’autres sites et complétée par des tests microbiologiques, afin de cartographier les zones à risque.

Author Keywords: Eaux de puits, eaux de rivière, paramètres physico-chimiques, quartier Nzeng-Ayong Dragages, Libreville Gabon.