|
Twitter
|
Facebook
|
Google+
|
VKontakte
|
LinkedIn
|
 
 
International Journal of Innovation and Scientific Research
ISSN: 2351-8014
 
 
Thursday 19 April 2018

About IJISR

News

Submission

Downloads

Archives

Custom Search

Contact

Connect with IJISR

   
 
 
 

L’APPORT DE L’AGRICULTURE DANS LA RELANCE ECONOMIQUE DE LA PROVINCE DU MAIEMA DE 2010 à 2012


Volume 35, Issue 2, March 2018, Pages 43–50

 L’APPORT DE L’AGRICULTURE  DANS LA RELANCE ECONOMIQUE DE LA PROVINCE DU MAIEMA DE 2010 à 2012

ANGUNDJI YUMBI CHERIF, BABOY LONGANZA, OPELELE YUSUFU, ONADAMBO NYONGOMBE, MANGA TSHOMBA, SABIKENGE MUBANGU, and MYONGE LUKUSA

Original language: French

Received 14 November 2017

Copyright © 2018 ISSR Journals. This is an open access article distributed under the Creative Commons Attribution License, which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Abstract


Le présent travail portant sur « l’apport de l’agriculture dans la relance économique de la province du Maniema de 2010 à 2012 ». L’objectif global de cette étude est celui de mesurer l’apport des productions agricoles dans la relance économique de la province du Maniema. Pour atteindre cet objectif, nous avons formulé notre problématique autour des questions suivantes : Quel est l’apport de l’agriculture dans la relance économique du Maniema ? Et Quels sont les obstacles au développement du secteur agricole dans la province du Maniema ? Au regard des préoccupations soulevées , nous pensons que l’agriculture n’aurait pas d’impact sur la relance économique du fait de la faible production. Ensuite nous estimons que cette situation est due plus particulièrement au manque de plusieurs financement de sécurité alimentaire dans la province (manque d’encadrement continuel des agris multiplicateurs, manque de produit phyto sanitaire, perturbation climatique dû aux déforestations irrationnels, non accessibilité de plusieurs routes de desserte agricole disséminés dans les 4 coins de la province du Maniema) et manque de projet de relance de culture pérenne(les plantations agricoles). En effet, on remarque que le taux de croissance des productions agricoles en 2011 et 2012 ont soit atteint le négatif ou soit chuté à des proportions inquiétantes. Cette chute de la production a influencé négativement le ratio production par rapport à la population, lequel ratio détermine le degré de satisfaction des besoins alimentaires de la population par la production locale. On constate que ce ratio est minime, ce qui signifie que la production agricole du Maniema n’a pas été capable de nourrir toute la population du Maniema. La province, pour combler le déficit, procédé à l’importation des produits alimentaires provoquant alors une sortie de devise et un retard dans la relance économique. Donc, dans ces conditions, l’agriculture au Maniema n’a pas été un élément stimulateur de la croissance économique.

Author Keywords: apport, agriculture, relance, économique.


How to Cite this Article


ANGUNDJI YUMBI CHERIF, BABOY LONGANZA, OPELELE YUSUFU, ONADAMBO NYONGOMBE, MANGA TSHOMBA, SABIKENGE MUBANGU, and MYONGE LUKUSA, “L’APPORT DE L’AGRICULTURE DANS LA RELANCE ECONOMIQUE DE LA PROVINCE DU MAIEMA DE 2010 à 2012,” International Journal of Innovation and Scientific Research, vol. 35, no. 2, pp. 43–50, March 2018.